04/10

sur un texte nostalgico-poético-humoristique de Noëlle Renaude

Scène ouverte [Fermer la fenêtre]