Le pot aux roses présente Le coupable est dans la salle

Le coupable est dans la salle

 La pièce : 

Le rideau se lève, la pièce com­mence comme un vau­de­ville : le mari, la femme, l’amant et l’iné­vi­table pla­card. Tous les in­gré­dients du genre sem­blent réu­nis, mais les spec­ta­teurs ne vont pas as­sis­ter à une re­pré­sen­ta­tion comme les au­tres ; cette fois l’amant, que le ma­ri a dé­cou­vert dans le pla­card, s’écroule dès son appa­ri­tion sur scène. L’acteur ne se relève pas, il est réellement décédé. Panique sur le plateau. Y a-t-il un médecin dans la salle ? Faut-il faire évacuer ? Doit-on laisser le rideau ouvert en attendant l’arrivée de la police ? Les avis divergent, la tension monte… La thèse de l’accident étant très vite écartée, il faut se rendre à l’évidence, il s’agit bien d’un meurtre. Qui a bien pu le commettre ? Pour quelles raisons, et surtout de quelle manière, le ou la coupable a-t-il ou a-t-elle procédé ? La police, dépêchée sur les lieux, mène l’enquête. Des spectateurs à la maquilleuse, du metteur en scène aux acteurs, tout le monde est considéré comme suspect, pour l’inspecteur, une seule certitude : le coupable est dans la salle.

Yvon Taburet

L'auteur :
Yvon Taburet

C'est essentiellement dans le quotidien des gens qu'il puise son inspiration. La cohabitation et l'éloge de la différence sont des thèmes récurrents que l'on retrouve dans presque toutes ses comédies.

Le site internet d'Yvon Taburet.
Le coupable est dans la salle
L'équipe artistique, de gauche à droite : Claude, Isabelle, Sophie, Serge, Maryse, Dominique, Jocelyn (ici au téléphone), Pierre-Éric, Jennifer et Servane
La mise en scène est de Gérard Beyrand.

Une représentation passée :

Mais aussi deux repré­sentations, les 5 & 12 juin 2009, dans le cadre de Comédie comme elles disent, organisé par Léo Lagrange Gentiana.

Conception et réalisation du site lepotauxroses.org :  Gérard Beyrand