Théâtre des Bacchanales présente Cuisine et dépendances

Cuisine et dépendances

La pièce :

Jacques et sa femme, Mar­tine, invi­tent Charlotte et son mari. Celui-ci est auteur à succès, homme po­li­tique, jour­na­liste, pourtant Jacques et Martine ont la tête ailleurs. Ils n'ont pas le temps de se poser les ques­tions capi­tales. Fred, le frère de Mar­tine, ne voit pas l'in­térêt de s'en poser. Georges, l'ami de longue date de Jacques s'en pose à tout bout de champ, à l'endroit et à l'envers, et ça n'avance à rien. Et Mari­lyne, la petite amie de Fred ne sait même pas que ça existe des ques­tions pareilles.
Il y a pour­tant une ques­tion que chacun se pose. Qui est-il, cet in­vité célèbre ? Juste un ancien copain de fac, que l'on a pas revu depuis 10 ans ? Une future rela­tion, un pos­sible amant ? Un ex-mari ? Un imbé­cile de pas­sage ?
Au salon, où la fête se donne, vous pourriez trouver des réponses faciles. Mais c'est dans la cuisine que la pièce se joue.
- Il faut que tu me répondes très sincèrement.
- Oui, oui, vas-y
- Tu me promets ?
- Oui, je te le promets, sincèrement
- Est-ce que c'était vraiment trop salé ?

Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri

Les auteurs :
Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri

Plus de vingt ans de succès, au théâtre, au cinéma, avec des textes truculents tels que : Cuisine et dépendances, Un air de famille, Le goût des autres...
Agnès Jaoui sur Wikipédia et Jean-Pierre Bacri sur Wikipédia

L'équipe artistique :

Bérangère Hoinard Gérard Beyrand

La mise en scène est de Bérangère Hoinard. Aujourd'hui, retrouvez la avec la Compagnie des sans lacets.

Gérard Beyrand dans le rôle de Georges.

Cuisine et dépendances
et avec de gauche à droite : Olivier, Anthony, Karine et Françoise.

Naissance du "Théâtre des Bacchanales"

C'est au sein du Charivari théâtre que Anthony, Gérard, Karine, et Olivier se sont connus et ont joué Le théâtre ambulant Chopalovitch de Lioubomir Simovitch, mis en scène par Laure Mandraud. Cette saison 1999 - 2000 avait attiré 300 personnes dans la chaleureuse salle du P.L.L.L. au 86 bis, rue Georges Courteline à Tours.
La troupe se composait alors d'une dizaine de personne, mais pour continuer à faire du théâtre nous avons dû créer une nouvelle association qui après une "brain storming" c'est appelée : Le Théâtre des Bacchanales

L'affiche du spectacle :

Cuisine et dépendances

L'avis du critique

du quotidien tourangeau, La Nouvelle République du 4 juillet :

La petite salle chaleureuse du P.L.L.L. s'y prêtait complètement et c'est nombreux que les spectateurs sont venus écouter, au cours des cinq représentations, les textes truculents mis en scène par Bérangère Hoinard.
Les comédiens (...) ont sû montrer la qualité de leur travail : des chassés croisés dans la cuisine, décor principal de la pièce, et où chacun vient avec sa personnalité évoquer la rencontre festive qui a lieu au salon... Salon où deux personnages - que l'on ne voit jamais - entretiennent l'ambiance et que l'on découvre grâce au jeu subtil des conversations tenues par les protagonistes.

Représentations passées :

Conception et réalisation du site lepotauxroses.org : Gérard Beyrand