Le pot aux roses présente Tours de Scène

avec au programme :

En première partie :

La main leste
L'équipe artistique, de gauche à droite : Jean-Yves, Sophie, Alexis et Jennifer mais aussi Janine n'est pas sur la photo.
La mise en scène est de Gérard Beyrand.

La main leste

Mme Legrainard a la main leste. A la moindre contra­diction elle s'emporte et distribue des soufflets. En omnibus, un jour, elle gifle un jeune homme qui a caressé la fourrure de sa bottine, croyant caresser son chien sous la banquette. Le jeune homme demande réparation au mari qui offre la main de sa fille pour se tirer d'affaire. Sur cette donnée très simple les auteurs ont brodé des scènes d'un comique étincelant.

Eugène Labiche

L'auteur : Eugène Labiche

Eugène Labiche est célèbre pour avoir illus­tré le genre du vaude­ville (comé­die légère, avec des chansons, et géné­ralement com­posée de nombreux rebon­dis­sements).
Lire la suite sur : Études littéraires ou sur Wikipédia.

Robert Counioux

En deuxième partie :

Robert Counioux

Ce chanteur auteur compositeur qui s'accompagne avec sa guitare est notre Brassens tourangeau. Son humour corrosif et ses chansons tendres en font un chanteur local incontournable.

En troisième partie :

Les Boulingrin
L'équipe artistique, de gauche à droite : Mathieu, Gwenaëlle, Jean-Yves et Janine.
La mise en scène est de Gérard Beyrand.

Les Boulingrin

Monsieur Des Rillettes, un pique-assiette, est invité par les Boulingrin à prendre le thé. Il pense pouvoir passer d'agréables moments chez eux bien au chaud pendant une bonne partie de l'hiver. Mais, les Boulingrin sont un couple qui ne peut plus se supporter et ils prennent à témoin leur invité qui se reçoit de nombreux coups et de nombreuses insultes. C'est en fait le seul moyen que les Boulingrin ont trouvé pour se débarrasser de lui...

L'auteur : Georges Courteline

Georges Courteline

Né le 25 juin 1858 à Tours, Georges Victor Marcel Moinaux est le fils de l'écrivain Jules Moinaux (dont le véritable prénom était Joseph). Suivant les traces de son père, Georges se met au théâtre, et se fera un nom destiné à connaître la célébrité : Courteline.
Lire la suite sur : livres.krinein.com ou sur Wikipédia.

Une représentation passée de ce spectacle :

Mais aussi deux repré­sentations de La main leste et Les Boulingrin, les 1er & 2 juin 2007, dans le cadre de Comédie comme elles disent organisé par Léo Lagrange Gentiana.

Conception et réalisation du site lepotauxroses.org :  Gérard Beyrand